idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
https://www.idee-s.info


jeu

jeudi 25 janvier 2007  -> Ecrire

médicale météo

La seconde tempête
Seconde tempête, la biomédecine est obligée d’entrer dans la réflexion bioéthique, parce que, tout d’un coup, se présente au médecin des problèmes nouveaux, difficiles à résoudre. Hier, la déontologie avait fixé les règles et armé le clinicien, il ne pouvait pas hésiter. C’est ainsi qu’il était tenu, quoiqu’il arrive, à l’obligation du secret. Il ne pouvait révéler à quiconque ce qu’il avait observé dans l’exercice de son art. Nous croyons comprendre la raison d’être de cette conduite : « Pas de médecin sans confiance, pas de confiance sans confidence, pas de confidence sans secret ».
[…]
La troisième tempête
La troisième tempête – qui déracine moins que les deux précédentes – vient de ce que la médecine ou plutôt le médecin doit entrer dans une double formation, assez opposées l’une à l’autre.
D’un côté, la techno-science du pathologique, qui ne cesse de s’augmenter et de s’affirmer. […]
D’un autre côté, il nous faut prendre en compte l’intersubjectivité de la relation médecin-malade, à laquelle le jeune soignant n’a jamais été assez préparé. Si cette relation ne doit pas empêcher ou affaiblir la portée des examens physiques, il importe aussi de se préoccuper du malade même.

Source : « Les trois tempêtes » – François Dagognet – Colloque UNESCO 2005 –
(http://agora.qc.ca/colloque/pses2005.nsf/Conferences/Les_trois_tempetes_Francois_Dagognet)

jeudi 18 janvier 2007  -> Ecrire

Vérités

  Première vérité :
Même s’ils visent des fins modestes (permettre l’accès à l’argent déposé par chèque, identifier la source d’un appel) et manipulent des informations rudimentaires (soldes bancaires, numéros de téléphone), les systèmes informatiques concernant les êtres humains sont des dispositifs plus ou moins compliqués devant réussir leur inscription au sein de réalités sociales qui, elles, sont complexes. Et encore trop souvent, la complexité de cet embrayage entre le technique et le social est sous-estimée.
  Seconde vérité :
La seconde vérité est un corollaire de la première. Les plus brillants concepts informatiques échouent s’ils ne se soumettent pas à la réalité. Le développement de solutions appropriées est compromis si les réalités techniques et sociales en présence sont mal documentées. Car, les fantasmes et les métaphores des techniciens peuvent alors aisément prendre le pas sur les faits.
(Source : Quelle démocratie pour quel gouvernement électronique ? Mémoire présenté à la Commission des affaires sociales de l’Assemblée nationale du Québec – Consultation sur l’avant-projet de loi – Loi sur la Carte santé du Québec – Pierrot Péladeau, citoyen, Fév 2002.)

jeudi 11 janvier 2007  -> Lire…

co-création

Source : (RED PAPER 01 – HEALTH: Co-creating Services Hilary Cottam and Charles Leadbeater – Design Council Nov 2004 §8 The Future of Public Services page 35)
In the 20th century, public goods were produced by professionals working in dedicated, hierarchical organisations,delivering packets of service to waiting, deferential users: doctors made you better, teachers provided education, police caught criminals.

In the 21st century, public goods and services will be created interactively,through partnerships between professionals and users, and by user collaboratives.These alliances, partnerships and communities will co-create new services.

traduction libre

jeudi 21 décembre 2006  -> Ecrire

Docteur ?

pour quoi faire ?
Dessin original pour idee-s.info de Ayats et Durbec ©2006-12

  -> Ecrire

volatilisé

Le corps et la parole du malade se sont volatilisés ! […] Je pense que le premier geste médical doit être l’examen du malade. Négliger cette étape, c’est livrer le patient aux seules machines. La médecine contemporaine devient une médecine d’arts ménagers…
(Source: Interview dans Telerama 2669 du 9 déc. 2006 de Didier SICARD – son dernier livre « l’alibi éthique » – Ed. Plon – 2006)

jeudi 14 décembre 2006  -> Ecrire

cool

(préface de « La technique et le temps » T1 – Bernard Stiegler, éd.Galilée,1994)
Les réactions, immédiates ou médiates et médiatisées, « épidermiques » ou calculées, que provoquent les extraordinaires changements dont notre époque est le théâtre et dont la technique constitue le facteur dynamique le plus puissant, doivent être impérativement surmontées.

jeudi 23 novembre 2006  -> Lire…

baroque

Source: « Internet : Interface baroque » par Gérard Chazal, page 66 – Penser les réseaux – Ed. Champ Vallon – 1999
Autrement dit, consulter Internet c’est projeter sur l’espace réticulaire une arborescence. Il s’agit donc d’apprendre non plus à suivre des voies académiquement tracées mais à créer, chacun d’entre nous, ses propres arborescences d’accès. L’encyclopédie n’est plus un espace donné mais un espace perpétuellement reconstruit par chaque utilisateur.

jeudi 16 novembre 2006  -> Lire…

mondialisation

phrase en chinois:Wang luo shi dai de jian kang xin li nian

           

网络时代的健康新理念

(Wang luo shi dai de jian kang xin li nian)
Nouvelle idée (conception) sur la santé à l’ère de l’internet !
note: si le texte sous l’image est différent de celle-ci, votre ordinateur ne peut afficher le chinois ! (网)

jeudi 09 novembre 2006  -> Lire…

Authentique

Le réseautage de l’information de santé – Manuel pour la gestion des questions éthiques et sociales page 257 – BNQ 2004
L’essence du réseautage se traduit dans ses dispositifs informatiques. Il est donc socialement et éthiquement inadmissible que ceux-ci ne fassent pas l’objet d’une mise à plat lors des débats sur le projet, autant au sein des équipes spécialisées qu’auprès du grand public. La négation de ce principe de transparence met en cause la légitimité même de toute démarche qui fait l’économie d’une exposition authentique de toutes les fonctions mises en place par le système informatique.

jeudi 26 octobre 2006  -> Lire…

Jugement

(page 186 – Le Juste – Paul Ricoeur – Ed. Esprit 1995)
Le jugement procède de la conjonction de l’entendement et de la volonté : l’entendement qui concerne le vrai et le faux, la volonté qui décide. Nous avons ainsi atteint le sens fort du mot juger : non seulement opiner, estimer, tenir pour vrai, mais en dernier ressort prendre position.

jeudi 19 octobre 2006  -> Lire…

Transparence de l’écran

(Corps transparent, esprit nouveau par Monique Sicard – revue MEDIUM (Régis Debray) n°9 – oct 2006)
On ne peut franchir le seuil d’un cabinet médical sans en ressortir avec une image de son propre corps. Ce corps désormais révélé, par des technologies à évolution rapide, a d’importants effets culturels, autant sur l’image que nous avons de nous-même que sur la nature même de l’acte clinique.

jeudi 12 octobre 2006  -> Lire…

Absorbées

(Jacques Seguela – page 13 – Ecrans Supplément Libération n°4 – 3 juin 2006)
Pour finir les écrans que je déteste le plus sont les consoles de jeu. A cause d’eux, mes jumelles ne me disent plus bonjour quand je rentre.