idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
https://www.idee-s.info


12 des 35 articles trouvés contenant: usage

plateformisation
(https://www.idee-s.info/1320/plateformisation/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : contact — 13 Juil 2017 —

Fait d’adopter un modèle d’entreprise dans lequel une organisation, au moyen d’une plateforme Web, agit à titre d’intermédiaire entre particuliers plutôt qu’en tant que fournisseur de biens et de services, dans un secteur d’activité où une telle pratique est innovatrice. En plus d’être un dérivé de la marque de commerce Uber, le terme ubérisation est […]

.

maîtrise
(https://www.idee-s.info/1257/maitrise/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 6 Août 2015 —

Le développement des outils numériques engendre une mutation culturelle qui privilégie l’instantanéité, le réseau et le confort, au détriment de la réflexion, de l’écoute et de l’effort. Leur usage n’a de facile que le mode d’accès ou le mode d’emploi mais l’enjeu n’est pas de savoir les utiliser : il est de les maîtriser, c’est-à-dire de […]

.

éthiques
(https://www.idee-s.info/1251/ethiques/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : contact — 28 Mai 2015 —

[…] Même chose pour la robotisation : quand un nouveau robot est lancé sur le marché, il doit être approuvé par des comités éthiques chargés de certifier qu’il ne fera pas de tort à l’usager, qu’il ne blessera pas d’enfants, etc. Mais que notre monde se robotise à tout-va, avec des conséquences anthropologiques profondes, voilà […]

.

avantages et inconvénients
(https://www.idee-s.info/1245/avantages-et-inconvenients/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 7 Mai 2015 —

Le FOSS (Free Open Source Software) a trois avantages: le premier est que le caractère libre de ses logiciels permet une plus grande compatibilité et la récupération des composantes individuelles, ce qui tend à réduire le gâchis généré par les compagnies privées qui passent leur temps à réinventer la roue pour un usage privé. Le […]

.

rhétorique
(https://www.idee-s.info/1106/rhetorique/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 6 Déc 2012 —

Chronique hebdomadaire : La science économique sous le feu des critiques

.

Exploitation
(https://www.idee-s.info/1056/exploitation/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 26 Avr 2012 —

Chronique hebdomadaire: Facebook n’est pas une usine, mais exploite quand même ses usagers

.

et de deux… de la tablette à l’école,
(https://www.idee-s.info/977/et-de-deux-de-la-tablette-a-lecole/)

Filed under: Humeurs,idée-s — Auteur : Michel — 30 Oct 2011 —

A six ans, âge où l’école est obligatoire, pour continuer à décrypter la complexité toujours nouvelle du réseautage dans la Santé, le site internet idee-s.info ne devrait-il pas retourner sur un banc, écouter les cours, aller en stage et mettre devant lui une page de papier et laisser surgir les idées, les écrire, les communiquer…

.

lecture
(https://www.idee-s.info/864/lecture/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 30 Déc 2010 —

Chronique hebdomadaire : Toile ou TV ?

.

Attention
(https://www.idee-s.info/841/attention/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 25 Nov 2010 —

Chronique hebdomadaire : psychisme bousculé

.

Le site idee-s.info a quatre ans ! Que dire ?
(https://www.idee-s.info/579/le-site-idee-s-info-a-quatre-ans-que-dire/)

Filed under: Analyses,Humeurs — Auteur : Michel — 23 Oct 2009 —

Au terme de quatre ans d’existance, idée-s.info posent quelques regards avec des orientations choisies sur le réseautage dans la Santé et les systèmes d’informations.

.

Ennui ?
(https://www.idee-s.info/457/ennui/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 7 Mai 2009 —

Chronique hebdomadaire : L’ennui, à la fois sentiment, émotion et état…

.

Bonus Malus
(https://www.idee-s.info/434/bonus-malus/)

Filed under: Jeu d'idées — Auteur : idée-s — 16 Avr 2009 —

Chronique hebdomadaire : Trop souvent, le nez collé sur l’écran ou le papier, nous finissons par ne plus saisir les arrière-plans des mots que nous avons sous les yeux.

.