idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
https://www.idee-s.info

25 juin 2006

Au dessus de la carte (https://www.idee-s.info/38/au-dessus-de-la-carte/)

Cet article est classé dans Fiches de lecture, Liens, Santé — Auteur :

villageBip – La porte de ma chambre d’hôpital vient de s’ouvrir quand j’ai mis mon bracelet devant la poignée sans la toucher.
Bip – La porte vient de s’ouvrir, l’infirmière s’approche de mon lit.
Bip – Bop – Avec un boitier passé au dessus de ma clavicule, elle vient relever le numéro de série du site d’injection implantable où sont perfusés les solutés avec les thérapies.

Bip – La porte de ma chambre d’hôpital vient de s’ouvrir quand j’ai mis mon bracelet devant la poignée sans la toucher.
Bip – La porte vient de s’ouvrir, l’infirmière s’approche de mon lit.
Bip – Bop – Avec un boitier passé au dessus de ma clavicule, elle vient relever le numéro de série du site d’injection implantable où sont perfusées les solutés avec les thérapies.
Bop-Bop-Bop – Le couvercle du réceptacle ne s’ouvre pas. Le flacon à détruire n’est pas destiné à celui-ci. L’infirmière l’introduit dans le récipient voisin. Bip
Elle m’annonce que je vais sortir cette après-midi.
Bip-Bip-Bip – le gardien du hall d’entrée se précipite vers moi et me demande d’ouvrir mon sac et passe dessus un détecteur. Beep-Beep, sans m’en rendre compte, j’ai emporté par mégarde une alèse de l’hôpital.
tatata titi ta, tatata titi ta, mon téléphone mobile sonne, mon médecin qui vient d’être averti de ma sortie par mon arrivée dans ma rue, m’invite à lui communiquer en fin de journée mon taux de glycémie.
Bip, Bip Le paquet de biscuit que je viens de présenter devant l’appareil posé sur la table m’indique que cette référence n’est pas compatible avec mon régime actuel car le taux de sucre est élevé.
titi ta, titi ta, titi ta, « il est 20 heures, n’oublie pas de communiquer la glycémie » me susurre une voie douce. Plus besoin de fil à connecter au mobile GSM; par « bluetooth », le relevé fait par le petit capteur au bout du doigt, son chiffre est téléphoné dans l’instant. Bip
titi ta, titi ta, titi ta, il est 20h30, le permanent de l’association m’avertit que Mme Gine qui perd un peu la tête et dont je m’occupe en voisin est sortie du quartier. Il scrute son écran et me dit que je la trouverais au croisement de la rue verte et de la rue de la Nuée Bleue. J’enfile mon manteau et sort dans la nuit ramener la dame dans sa maison…

Dring ! Dring ! Je me réveille en sursaut ! …C’est mon ami Gil qui me rappelle le déjeuner de midi – pour relire le diaporama…

Le village ProfSanté - flux hertziens

Cette illustration est basée sur celles décrites dans l’article sur la géographie du dossier médical et les flux de données entre les PS où n’étaient pas décrites les infrastructures hertziennes. Les antennes du réseau de téléphonie mobile ont ici été ajoutées. Les satellites (en haut à gauche) du réseau de géolocalisation (GPS des USA et demain Galiléo de l’Europe http://www.cnes.fr/html/_112_860_.php) sont en haut à gauche. Sur l’écran de l’ordinateur (à droite), des informations sur la localisation d’un collègue PS sont affichées. Les véhicules et personnes dans le village ProfSanté sont joignables si elles sont équipées du téléphone mobile (voir localisables avec l’accessoire compatible GPS.). De quelques millimètres carré à quelques centimètres carré de surface, les dispositifs d’identification par radiofréquence (RFID) accolés à des objets, des vêtements (voir des personnes) ne sont pas présentés sur ce schéma.

L’actualité depuis plusieurs années et les projets annoncés récemment indiquent que le rêve anecdotique relaté au début n’est pas si irréel que cela. Voici une brève revue de quelques liens lus sur internet depuis un an et classés selon la portée des ondes hertziennes :

Ondes hertziennes « spatiales » (« GPS »)
– Projet de localisation des véhicules individuels via les satellites et des services associés
http://www.esa.int/esaCP/SEM48VTZJND_France_0.html
– Localisation des réseaux de bus
http://www.esa.int/esaCP/SEM48VTZJND_France_0.html

Combinaison du GPS (localisation depuis l’espace) et du téléphone mobile (proximité)
– Accessoires pour aider les diabétiques
http://www.20minutes.fr/articles/2006/06/17/ high_tech_Quand_la_telephonie_mobile_
met_sa_technologie_au_service_de_la_sante.php
http://www.20minutes.fr/print/2006/06/17/article_92499.html
– Bracelet d’alarme pour personnes âgées
http://www.medicalintelligence.ca/home.html

Anecdote: Arrivée du téléphone mobile en dialyse en 97:
J’ai en mémoire cette semaine de 97 où tous les membres d’une association d’auto-dialyse se sont équipés d’un téléphone portable parce que l’un des leurs n’avait pû être joint le week-end précédent et donc n’avait pu bénéficier d’une transplantation rénale.

RFID – Radio Frequency Identification (Identification par radio-fréquence) – ondes hertziennes de très courte portée.
http://fr.wikipedia.org/wiki/RFID
http://en.wikipedia.org/wiki/RFID (avec de multiples photos)
– RFID pour plaquette de médicament et suivi de l’observance
http://www.abrpharma.com/accueil_observance.php
– RFID pour prothèse
http://www.dentalax.com/fr/france/france.html
– RFID implant, remplacement de l’étiquette ou du tatouage
http://solutions.journaldunet.com/0409/040906_rfid.shtml
– RFID couplage d’une arme et de son détenteur:
http://www.fr.datanews.be/news/enterprise_computing/20060127006
– RFID Les étiquettes et la généralisation ou l’internet des objets
http://www.01net.com/outils/imprimer.php?article=308338
– CNIL et RFID
http://www.transfert.net/La-Cnil-met-les-etiquettes
http://www.cnil.fr/index.php?id=1063
– RFID Les risques juridiques
http://solutions.journaldunet.com/0501/050125_juridique.shtml
http://solutions.journaldunet.com/0501/050126_juridique.shtml
– RFID Etiquettes péage:
http://www.01net.com/article/224300.html

Cette ensemble d’infrastructures, d’outils, d’accessoires, d’assistant personnel combiné au téléphone interviennent déjà dans la mise en relation entre PS et dans la gestion des flux des échanges des composants du dossier médical. On sort clairement de l’espace habituel du bureau de consultation (ou de la chambre) à l’hôpital (ou lors de la visite à domicile). La particularité principale qui est introduite par ces dispositifs est la possibilité de situer la personne en tout lieu à des fins « louables ». L’information médicale publique ou privée prend les ondes et peut suivre « à la trace » les patients. A contrario, c’est peut-être aussi l’occasion de redécouvrir les « ondes qui passent » dans le colloque singulier PS-patient.
Ces nouveaux outils ont des impacts non seulement sur l’organisation du travail et l’espoir de l’amélioration de ses conditions mais aussi sur la vie citoyenne par la façon dont on va en avoir la maîtrise afin de respecter le secret professionnel et la vie privée. Chaque annonce de nouveauté s’accompagne d’un discours (via les communiqués de presse) qui affirme l’évidence de son usage mais parfois on découvre des utilisations et fonctions cachées et non communiquées. Par exemple, sur le contrôle individuel des étiquettes RFID et de leur contenu, les travaux de Melanie Rieback sont à ce titre une invitation à poursuivre la réflexion. (http://www.rfidguardian.org/)

Faut-il donc céder aux attraits de la nouveauté sans mettre en balance et en lumière les avantages, les inconvénients, les priorités ?
Prenons un exemple: en ce qui concerne l’usage du bracelet pour personne atteinte de la maladie d’Alzheimer, on peut espérer ne pas voir parallèlement une démission du voisinage pour porter assistance à cette personne (« c’est pas la peine de bouger, on va venir la chercher ») et la négligence restrictive dans la gestion des ressources en personnel dans les établissements. En d’autres termes, ces moyens seront-ils une alternative à nos insuffisances sociales ou au contraire un renforcement de la qualité de notre organisation formelle et informelle ?

imprimerimprimer 

Pas de commentaire »

Laissez un commentaire