idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
https://www.idee-s.info

1 juin 2009

Ecran et préfiguration (https://www.idee-s.info/471/ecran-et-prefiguration/)

Cet article est classé dans Humeurs, Santé, Système avec mots clés , , , — Auteur :

Une exposition, un écran, un mot : quelques sur l’expo HIT de mai 2009 à Paris

Le salon HIT, qui se tient chaque année à Paris, est l’occasion de faire le point sur les systèmes d’information dans l’hôpital. Qu’en est-il à l’issue de la visite de celui de mai 2009 ?

Il y a trois ans, le titre de cette visite était « Visite à Hôpital Expo ou Hôpital Ecrans » et l’on pressentait déjà la présence de ces écrans dans tous les lieux possibles des établissements hospitaliers.

Cette année, les écrans sont bien là : plats, grands, lumineux et colorés.
Un éditeur d’outre-atlantique présentait, sur son grand stand, la reproduction d’une chambre de soins intensifs d’un hôpital célèbre : la petite feuille de température fixée au pied du lieu n’est plus là. C’est un écran gigantesque fixé sur le mur au dessus de la tête du lit. Tout y est : les courbes, les médicaments, le nom du patient…

Finis les gestes des personnels qui relevaient ou décrochaient cette plaque où étaient clipsées les feuilles gribouillées à la main et où, souvent d’emblée, on identifiait l’auteur par son écriture bien personnelle. L’écran au dessus de la tête ou fixé sur un bras articulé sera-t-il la nouvelle lumière de la visite (au pied) du lit ?

Autre changement qui se confirme, la TV devient multimédia, et l’écran (au mur ou mieux suspendu à son bras articulé) devient terminal avec clavier ou surface tactile. Donc, internet, services divers, téléphonie, vidéophonie sont bien là et de temps en temps laissent la place au dossier médical et de soins quand les professionnels de santé entrent dans la chambre et s’identifient face au terminal.

GIE SESAM VITALE, GIP-CPS, GIP-DMP, GIMSIH, MEAH, MINH, ARH étaient quelques unes des (nombreuses) agences qui ont participé à la naissance du DMP (dossier médical personnel) que tout le monde cherche en vain tant en ville qu’à l’hôpital… et bien cette année 2009, deux stands officiels ont un sous-titre identique : Mission de préfiguration qui indique – selon les personnes interrogées – que la réorganisation et la redéfinition des missions futures est en cours.
Le titre du premier : ANAP (Agence nationale d’appui à la performance des établissements de santé et médico-sociaux)

Le titre du second : ASIP (Agence des Systèmes d’Information de santé Partagés) pour notamment relancer le DMP

Préfigurer, préfiguration dans les dictionnaires

ATILF : Ce qui figure, de manière plus ou moins nette, le type, les caractères de quelque chose à venir.
Etymologie – Empr. au lat. chrét. praefigurare «faire comprendre à l’avance par une parabole»
Littré : Figurer d’avance, être d’avance le type, la figure.
NB: préfiguration n’existe pas dans le grand dictionnaire terminologique du Québec.

En cette période de mutation et de restriction budgétaire, pour les établissements hospitaliers confrontés aux défis de l’informatisation du dossier médical et à la réorganisation de l’informatique administrative,
en cette période où le regroupement des deux agences Assedic et ANPE en l’unique Pôle Emploi illustre les lourdeurs et les richesses d’organismes d’état qui se réforment, que préfigurent les quatre années qui viennent de s’écouler depuis la loi pour le DMP que devaient détenir chaque français afin de faire des économies et de faciliter les tâches des professionnels de santé ?

M.
1/6

• • •
 

imprimerimprimer 

Pas de commentaire »

TrackBack URI

Laissez un commentaire