idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
https://www.idee-s.info

23 mai 2006

Visite à Hôpital Expo ou Hôpital Ecrans (https://www.idee-s.info/33/visite-a-hopital-expo-ou-hopital-ecrans/)

Cet article est classé dans Humeurs, Santé — Auteur :

Hopital EcranC’est probablement la rémanence de la lecture de l’édito d’Ecrans (nouveau supplément week-end du journal Libération) qui influence le compte-rendu de ma visite de l’exposition « Hopital Expo » qui s’est tenu du 16 au 19 mai à Paris.

C’est probablement la rémanence de la lecture de l’édito d’Ecrans (nouveau supplément week-end du journal Libération) qui influence le compte-rendu de ma visite de l’exposition « Hopital Expo » qui s’est tenu du 16 au 19 mai à Paris.

Hopital Expo est une exposition internationale où la quasi-totalité des fournisseurs des établissements hospitaliers sont présents (du moins ceux qui y louent un stand). On y trouve tous les équipements du lit au bloc opératoire complet en passant par les chariots poubelles ou les gants… De même tous les services sont présents, ingénierie, nettoyage et restauration…

Et c’est vrai qu’avant de concentrer ma visite sur le secteur dit des technologies de l’information (les sociétés de service informatiques), j’ai vu des écrans partout aussi bien sur les stands des institutions (Agence, Caisse, Ministère, ….) que chez les fabriquants de meubles ou d’appareillages.
Des écrans tactiles dans les appareils qui remplacent/simulent les touches et claviers des machines d’antan. Fini le clic d’un bouton qui s’enfonce, le grincement d’une manivelle, tout est à la merci d’une télécommande comme la TV. Des petits écrans portables pour la saisie des commandes repas ou autres. L’écran au bout d’un fil pour régler la position d’un appareillage ou lire des avatars de cadran.
Des grands écrans plats avec un diaporama vantant le produit ou le service. Le mur écran illuminé par un (vidéo)projecteur de l’image d’un ordinateur pour une démonstration ou une mini-conférence.
Dans les petits stands de 4m2, l’écran de l’ordinateur portable posé sur une table ou une console autour desquels s’agglutinent le démonstrateur et les visiteurs. Dans les stands les plus imposants, des consoles très design avec l’écran plat fixé comme un tableau (cachant soigneusement tous les fils) et un pupitre pivotant intégrant un clavier et une souris.

i-infirmière
Dans un petit stand, un de ces écrans retient particulièrement mon attention:
Il s’agit d’un écran plat (en fait un ordinateur) fixé sur un bras articulé au mur ou sur un petit chariot/stand à roulettes destiné aux chambres des malades. Son fabricant annonce que cet objet et ses accessoires regroupe toutes les fonctions comme la télévision, la navigation sur internet, la vidéo sur demande, le téléphone, le visio-phone et « cerise sur le gâteau » devient à l’approche du médecin ou de l’infirmière, grâce un badge électronique et une manipulation pratique, l’écran de l’ordinateur pour accéder au dossier de soins ou au dossier médical. Peut-être que très bientôt, quand le malade va sonner, après une progression de son avatar dans les trajets des couloirs comme dans la console de jeu Z-station, il y verra l’infirmière sur l’écran au lieu de recevoir la visite de celle-ci,…. je cauchemarde…

gratuit
Ayant en tête les maigres budgets disponibles dans les établissements pour financer l’informatisation et notamment la multiplication des points d’accès au système d’information hospitalier (SIH), je suis abordé par le commercial qui, très vite, parle de cet aspect financement et prononce le mot magique « gratuit » comme celui utilisé dans les journaux gratuits distribués à la sortie du métro devant l’exposition. Je comprends alors qu’en combinant la location de la TV et du téléphone par le malade comme c’est possible aujourd’hui et les revenus des annonceurs liés aux services inclus à cette console (télé-services, télé-achats) il sera possible de financer les usages purement médicaux…
… « CHANGEMENT d’ère » titrait l’édito d’Ecrans n°1 avant de démarrer brièvement sur l’histoire du mot écran…

info ou comm
Revenons vers le secteur des stands du secteur technologie de l’information (soit environ 1/5e de la surface de toute l’exposition).
On y rencontre les sociétés de service qui proposent pour les établissements des logiciels et des systèmes informatiques généraux ou spécifiques. (L’administration/comptabilité ou la gestion/accueil des urgences, La gestion du personnel et des plannings ou la gestion du bloc opératoire ou de la pharmacie…)
Je ne vous détaillerai pas la (il)logique des ratios entre le chiffre d’affaires des sociétés et la surface du stand loué et des décors très accueillants parfois somptueux mais voici une petite liste des exergues / slogans commerciaux proposées sur les panneaux des stands ou dans les documentations mises à disposition dans les présentoirs:

« L’informatique affirme sa vocation d’auxiliaire de santé »
« [nom de marque] – une vision totale de la santé »
« [nom de marque] – Solution best in class pour l’orientation du patient et la réservation en ligne »
« [nom de marque] – Get in the workflow – l’outil de pilotage des processus de soins »
« Apporter de la valeur grâce à des solutions administratives et cliniques complètes »
« Solution universelle d’intégration pour la santé »
« Inspired by life Notre aspiration et notre motivation sont d’améliorer l’expérience de vie des citoyens du monde entier en leur apportant de meilleurs soins.
« [nom de produit] , le système d’information hospitalier intégré d’[nom de marque], est l’outil complet de pilotage des processus de soins des établissements de santé, indispensable à la prise en charge globale du patient et à l’amélioration de la qualité des soins. »

Si d’autres sociétés se contentent de mettre à disposition des documents décrivant les fonctions et qualités techniques de leur produit/réseau/service informatique, quand on fait la somme des slogans des autres citées ci-dessus, on reste perplexe notamment dans le contexte de l’hôpital qui n’est pas un lieu de production de soins (la chaîne de travail (workflow) des Temps Modernes ) mais un lieu où les équipes prodiguent des soins à des malades en partageant autant que faire se peut les informations et expériences par tous les moyens habituels et maintenant les outils informatiques et leurs écrans.
Ces termes « tautologiques » (totale, universelle, complète…) sont en tout cas une illustration bien vivante des analyses que fait Lucien SFEZ depuis 1984 sur la technocommunication… Cela fera l’objet d’une prochaine note de lecture…

• • •
 

imprimerimprimer 

Un commentaire »
  1. Cette expo était en quelque sorte l’écran de tous les écrans, un méta-écran. Que son objectif soit commercial cela va sans dire, mais cet écran là ne doit pas occulter la richesse informative et démonstrative de la manifestation. Le temps, la sagesse des usagers, l’économie,…sauront distinguer du gadget superfétatoire les outils indispensables aux personnels de santé pour l’exercice de leur profession et aux patients pour leur confort.
    En aucun cas l’écran ne peut se substituer à la relation humaine (prendre le pouls a sans doute une autre dimension que consulter un écran) mais, interface, son rôle est aussi de provoquer, catalyser, faciliter la communication. Rappelons , par exemple, l’intérêt des écrans partagés du doppler ou de l’échographie comme déclencheurs d’échanges entre le praticien et le consultant…
    Du point de vue logistique, l’écran, support efficace de l’information, peut améliorer l’accueil des patients et des visiteurs ne serait-ce que dans le domaine de la signalétique. De secteurs en pavillons, de dédale de couloirs en salles d’attente, de plannings en services…l’accès de l’hôpital n’est pas toujours facile !

    Comment by Gilbert — 7 août 2006 @ 10:09

RSS feed for comments on this post. |

Laissez un commentaire