idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
https://www.idee-s.info

15 janvier 2008

Les infrastructures de l’immédiat (https://www.idee-s.info/194/les-infrastructures-de-limmediat/)

Cet article est classé dans Bibliographie, Fiches de lecture, Santé, Système — Auteur :

Les infrastructures de l’immédiat – Eirick Pouhaër – Revue Medium (transmettre pour innover) N°14 – www.mediologie.org « Zéro délai, zéro distance, zéro stock, zéro intermédiaire ? A vrai dire, rien ne consomme davantage de temps, de moyens matériels, logiciels et organisationnels que la fabrication de l’immédiateté apparente. Visite guidée des dispositifs que le clic met en […]

Les infrastructures de l’immédiat – Eirick Pouhaër – Revue Medium (transmettre pour innover) N°14 – www.mediologie.org

« Zéro délai, zéro distance, zéro stock, zéro intermédiaire ? A vrai dire, rien ne consomme davantage de temps, de moyens matériels, logiciels et organisationnels que la fabrication de l’immédiateté apparente. Visite guidée des dispositifs que le clic met en branle »
Tel est le petit texte qui introduit cet article qui s’interroge sur le caractère illusoire et paradoxal de l’irruption des messages sur le Web qui sont le produit de médiations inscrites dans un espace et un temps long.

En prenant pour exemple les blogueurs, ils montrent que ceux-ci sont des consommateurs de service informatique, des producteurs spécialisés de documents préformatés en quelques clics. Mais, par contre, ils ne peuvent guère aller très loin dans l’appropriation de l’outil, de l’infrastructure bien moins appropriable que le livre, objet portable et nomade. Ce dispositif de communication est séduisant mais il ne repose pas sur une médiation libre.

En quoi cela concerne-t-il le réseautage de l’information de santé ?
On trouve dans cet essai quelques clés pour mieux comprendre d’un côté le succès de sites ‘grand-public’ comme Doctissimo(1) qui surfe sur la séduction des attentes motivées (ou angoissés) des patients et de l’autre l’impossible réussite du DMP qui s’est lancé sans prendre en compte, par exemple, les faiblesses de l’infrastructure des systèmes d’information dans les hôpitaux français. Et « avant d’utiliser une infrastructure, il faut effectuer des tâches de conception et de construction qui sont longues et complexes » !

(1) – http://www.lesechos.fr/info/comm/300221737.htm

• • •
 

imprimerimprimer 

Pas de commentaire »

TrackBack URI

Laissez un commentaire