idée-s

Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
idée-s
Contributions sur les systèmes d’information et le réseautage dans la Santé.
publiées sur
http://www.idee-s.info

30 octobre 2011

et de deux… de la tablette à l’école, (http://www.idee-s.info/977/et-de-deux-de-la-tablette-a-lecole/)

Cet article est classé dans Humeurs, idée-s avec mots clés , , — Auteur :

A six ans, âge où l’école est obligatoire, pour continuer à décrypter la complexité toujours nouvelle du réseautage dans la Santé, le site internet idee-s.info ne devrait-il pas retourner sur un banc, écouter les cours, aller en stage et mettre devant lui une page de papier et laisser surgir les idées, les écrire, les communiquer…

Et deux de plus… cela fait donc 6 ans, quasi jour pour jour, que ce site idee-s.info a été créé si l’on prend pour repère le dépôt du nom de domaine le 28/10/2005.

Cette année, Bernard est le deuxième des quatre fondateurs du site qui vient de nous quitter après un long parcours dans les établissements de santé et avec qui (lui et sa famille) nous avons pu éprouver les richesses et les faiblesses du réseautage entre les multiples interlocuteurs médicaux et sociaux.

Deux nous restons, et, avec un rythme bien plus lent, hormis le jeu de collecte des idées du jeudi, nous restons à l’affût de ce qui se passe dans l’économie numérique dans la Santé. Les blocs notes se remplissent. Quand aurons-nous le temps de deux heures pour rédiger un feuillet et de le mettre en ligne ?

Dans nos dernières conversations avec Bernard, la tablette numérique iPad 2 est évoquée. Et depuis son acquisition, finies les interrogations dubitatives sur son usage, finie la lecture (culture) sur la chaise de bureau devant l’écran. L’iPad2 nous suit partout même pendant les insomnies nocturnes.

Tablette numérique

Tablette numérique

Lecture de l’actualité, pages de journaux feuilletées tôt le matin, écoute en différé (podcast) de l’émission « Place de la Toile », re-vision d’une émission de télé interrompue par un coup de téléphone ou une téléconférence (skype ou ichat)…
La tablette est aussi au milieu de la table de réunion et devient le point d’échange de la conversation autour de photos ou de pages Web. Est-ce qu’enfin ces réunions où chacun se cache derrière l’écran de son micro-ordinateur, vont disparaître ?

Dans son interview lors de l’émission « Place de la Toile » du 29/10, Milad Doueihi qui vient de publier « Pour un humanisme numérique » (Ed. Seuil) évoque ces multiples changements dans l’humain par irruption du numérique. On y reviendra quand je l’aurai lu mais parmi les sujets évoqués de cette émission, je retiens déjà les pistes – on a oublié d’oublier – la « littérature » du code source qui n’est pas qu’algorythme, la modification de l’espace

idee-s.info est née au moment où le carnet de santé numérique était annoncé suivi du DMP qui devait naître dans les deux années qui suivent pour les 65 millions de Français.
Qu’en est-il aujourd’hui alors qu’un communiqué de presse (26/10/2011 de TIC) annonce que

Plus de 39.000 Français disposent d’un dossier médical personnel (DMP), dix mois après l’ouverture de ce service en décembre 2010, selon les informations rapportées par l’Agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé) lors de la septième journée nationale des industriels, organisée le 18 octobre à Paris.

D’abord réservé à des organes de presse numérique spécialisés, voici, que cette semaine, le Figaro annonce la mise en ligne de son site Figaro Santé

Et dans le domaine plus technique des éditeurs médicaux produisant des logiciels pour les établissements de santé, quel sens doit-on donner aux nombreuses restructurations en cours actuellement ? Est-ce l’inadéquation entre l’offre et la demande, les nouvelles exigences des utilisateurs-décideurs rompus aux mobiles ou l’absence d’architecte et donc édification de structures vouées à l’écroulement après être passé par la dénonciation des marchés signés après des appels d’offre ?

Que de questions restent en suspens ?

A six ans, âge où l’école est obligatoire, pour continuer à décrypter cette complexité toujours nouvelle, idee-s.info ne devrait-il pas retourner sur un banc, écouter les leçons de lecture et d’écriture, aller en stage et mettre devant lui une page de papier et laisser surgir les idées, les écrire, les communiquer…

Michel S.
30 octobre 2011

• • •
 

imprimerimprimer 

Pas de commentaire »

TrackBack URI

Laissez un commentaire